Breaking News

Masque pour cheveux crépus – les masques capillaires bien formulés

cheveux crepus

Une concentration poussée en actifs, une texture crémeuse, le masque capillaire bien formulé a tout pour lui. Pourtant, on l’accuse généralement de surcharger les cheveux. Or, comme l’affirme Olivier Lebrun un célèbre coiffeur « Pourtant, il protège la fibre, l’empêche de ternir et de s’abimer ». En tant que soin ultime et profond, les masques capillaires bien formulés impliquent qu’il faille bien les faire et avoir de bons gestes. Zoom sur les règles importantes à suivre pour apprécier les bons résultats d’un masque capillaire.

Identifier la meilleure formule

Un masque capillaire bien formulé se choisit selon l’épaisseur et la sécheresse du cheveu. Ainsi, si un masque à base de karité est convenable pour les longueurs dégradées, il y’a un risque de saturation de la fibre. Pour offrir une meilleure formule à vos cheveux, il est important de connaître quelles sont leurs natures. Pour cela, il vous suffira d’enrouler un cheveu autour de votre doigt ; s’il est à peine visible, cela signifie que vos cheveux sont fins. Dans le cas contraire, ils ont une structure épaisse ou normale.

Essorer la fibre

Pour éviter que les actifs du masque bien formulé ne se heurtent avec ceux de votre shampooing, il est conseillé d’étaler son masque sur des cheveux bien rincés. Pour ce faire, la fibre du cheveu devra faire un grincement entre les doigts, indiquant ainsi que le shampooing a complètement disparu. Ensuite, à l’aide d’une serviette on l’éponge.

Prendre la dose juste

La dose juste se situe entre 2 et 4 noisettes et non plus. La fibre doit avoir l’air humide comme si elle était recouverte d’un film léger. Lorsqu’elle est blanchâtre ou encore crémeuse, ça veut simplement dire qu’il y’en a de trop.

Éviter de toucher le cuir chevelu

Il est conseillé de mettre votre masque capillaire bien formulé seulement à mi- longueurs. Si vous voulez faire un traitement depuis vos racines, il faudra choisir un masque adapté, calmant et assainissant.

Faire un brossage de la matière

Vous devez le faire à l’aide d’un peigne en corne ou en écaille pour une meilleure répartition de la matière. Il faut noter que le plastique casse le cheveu puisqu’il est abrasif.

Faire un massage de la texture

Il s’agit de faire en sorte que le produit pénètre grâce à un massage mèche après mèche entre l’index et le pouce, de sorte que la fibre absorbe les actifs.

Se servir de la chaleur en tant que catalyseur

Pendant 30 minutes ou 1 heure, il faut laisser reposer son masque capillaire sous un film de cellophane ou même une serviette tiède,  qui ne soit pas humide. Ceci évite une dilution du produit.  Ainsi, lorsque les écailles sont ouvertes par le fait de la chaleur, les actifs pénètrent facilement.

Faire un rinçage soigneux

Il s’agit d’une étape très importante, car les résidus et la poussière s’incrustent rapidement sur des fibres mal nettoyées. On procède à un rinçage de son masque en l’émulsionnant comme un shampooing. Pour apporter une légèreté, on prend un vinaigre de rinçage avec un PH acide qui viendra refermer les écailles.   

Clôturer avec un shampooing

Si vous avez des cheveux abîmés ou fins, il vous suffit de mettre juste quelques gouttes de votre shampooing dans l’eau réservée au rinçage pour aérer vos cheveux et y enlever toutes les traces de texture.

Pour finir, il est important de noter que les masques capillaires bien formulés sont meilleurs que les masques capillaires faits maison utilisant les produits comme les œufs, etc. Ces produits peuvent fonctionner sur les cheveux caucasiens, mais ne sont pas efficaces sur les cheveux naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *